une pièce avec symboles maçonniques

« Vers la voie du perfectionnement » :
Nous sommes en maçonnerie pour chercher à se perfectionner, comme Sisyphe, il ne faut jamais s'arrêter, les 2 moteurs sont le désir et la curiosité. Le changement, c'est la vie,et, c'est enivrant. La méthode maçonnique nous aide grâce à l'initiation et au symbolisme . Il n'y a pas qu'un seul chemin, chacun a le sien. Le Temple est toujours inachevé, il y a un idéal à poursuivre, qui s'éloigne comme l'horizon. La dynamique du groupe influe également sur son perfectionnement, mais ce sont les autres qui pourront voir l'évolution . Notre identité n'a pas changé, c'est notre vision des choses qui a changé.  La perfection idéale a quelque chose de divin; et, nous pouvons nous poser la question de la place de l'art, de la beauté; dans l'accord parfait chacun son frisson. Mais, petit problème, on ne vit que par la perception de nos sens, et si le monde perçu était un leurre? Atteint-on la perfection ou l'apparence de la perfection? Les chimères si elles sont proches du délire, n'ouvrent elles pas un vaste espace de liberté. En conclusion : «  Vivons, exaltons nous, partageons; aimons, vibrons... soyons des Sisyphe heureux!!!
______________________________________________________________________________________________________________
« Marche, rêve et ...chante» 
Nous allons parler de la musique dans le Temple. Sa construction doit pouvoir mettre en résonance les voix de chacun. De même que la musique cistercienne prend tout son sens au sein des édifices pour lesquels elle fut crée, la rigueur du Rite Ecossais Ancien Accepté permet d'amplifier la voix de chaque Frère. En examinant le son, plus il est haut, plus les formes engendrées sont complexes et différenciées, est-ce à dire que plus on monte en grade, plus le rituel nous livre sa richesse?
Passons en revue la constitution du violon et du violoncelle, plus de 70 éléments, des cordes fragiles; pour les rendre moins cassantes les luthiers les ont enrobées de métal; est-ce que les métaux augmentent notre longévité, mais diminuent notre richesse de réflexion?  est-ce pour cela que nous les laissons à la porte du Temple? A chaque tenue, une nouvelle partition est écrite, tous les Frères sont des solistes, mais le travail en loge, c'est la tradition qui nous relie au passé et à tous les Frères qui oeuvrent dans un même but: Préparer l'avenir de l'homme ou l'Homme de l'avenir .
Je me souviens d'un voyage récent au Sri Lanka, marqué par les couleurs;de même, au sein de notre loge, le mariage d'essences fraternelles différentes donne l'égregor, l'arc en ciel maçonnique. Les Frères de notre loge sont des notes sur une partition, en enlever une seule conduirait vers un appauvrissement. Dans un rappel historique, citons dans le texte fondateur d'une loge anglaise en 1723, chaque Frère doit accompagner son Travail de 3 Pierres Musicales; je n'oublierai pas la musique qui m'a accompagné au cours de mon initiation. La Constitution d' Anderson s'accompagnait de 4 chants maçonniques. Les instruments accompagnant les tenues sont différents: dans les pays catholiques, les instruments à vent ont la priorité , tandis que dans les pays protestants: l'harmonium et l'orgue sont adoptés .
En conclusion avec la flute, la flute ney est liée à la civilisation sumérique; le ney à 6 trous est devenu le symbole de l'âme. La musique est architecture et l'architecture est musique; la musique prend toute sa dimension au Rite Ecossais Ancien Accepté, car c'est la rigueur dans le travail.